- MENÚ -
HOME

Biographie

Ennia Pallini "Margherita"

Galerie Photographique

Art Gallery

Mondo Piccolo

Bibliographie

International Covers Gallery

Brescello

Guareschi

Biographie

1955 – 1957 : Roncole – la liberté

4 juillet 1955 : Guareschi sort de la prison après 409 jours. Il purge le restant de sa peine en liberté vigilée.

Il reprend la direction de Candido en collaborant avec des écrits et des dessins.

26 janvier 1956 : il termine la liberté vigilée. Il commence une campagne de presse de désinformation : on cherche à faire croire aux personnes que le procès « a démontré l’innocence de De Gasperi et la culpabilité de Guareschi » et que ce dernier a été condamné « à la suite de la rejointe éprouve du faux ».

27 septembre 1957 : Guareschi ouvre un petit café à Roncole, à coté de la maison natale de Giuseppe Verdi. Le projet et l’ameublement sont le résultat de sa passion pour les travaux manuels et l’industrie du bâtiment.

10 novembre : il quitte la direction du Candido mais il continue à y collaborer avec des articles et des dessins.

Au mois de décembre 1957 je cède la direction de Candido et je reste simplement un collaborateur. Pour des raisons de caractère technique, j’ai quitté ma place de chef de train pour prendre celui de chauffeur. Mais cela ne change rien parce que je continue à voyager toujours à bord du même train qui marche sur la voie qui de A conduit à B.

Précédent - Suivant

 

 

 

 

Roncole Verdi, juillet 1955: Guareschi finalement "libre" dans son séjour

Illustration de la médaille civile

Illustration du "carcere delle Roncole"