- MENÚ -
HOME

Biographie

Ennia Pallini "Margherita"

Galerie Photographique

Art Gallery

Mondo Piccolo

Bibliographie

International Covers Gallery

Brescello

Guareschi

Biographie

1936 – 1943 : à Milan, le Bertoldo, la première arrestation

Au mois d’août 1936 Angelo Rizzoli lui propose la fonction de rédacteur au Bertoldo. Ici il commence la longue collaboration entre Guareschi et la maison éditrice Rizzoli, une collaboration qui durera pour toute sa carrière d’écrivain.
Donc, il se transfère à Milan avec la compagne Ennia et il commence à travailler comme rédacteur au Bertoldo pour en devenir chef rédacteur en 1937. Il restera chef rédacteur de cet hebdomadaire jusqu’à sa fermeture définitive en 1943.

Et ainsi un beau jour je prends le train et je m’établis à Milan en me faufilant dans la rédaction du Bertoldo, l’hebdomadaire dédié au plus fameux vilain de la littérature italienne.

Pendant ces années il ne renonce pas à plusieurs collaborations avec d’importantes titres : La Stampa, Ambrosiano, Milano in Fiore, Stampa Sera, Marc’Aurelio.

En 1938 il commence à collaborer avec l’E.I.A.R (office italien auditions radiophoniques), en écrivant des textes, des scénettes, des conversations, de la publicité et des rubriques en feuilleton jusqu’à 1942, année de sa première arrestation.

En 1940 il commence à réaliser des articles de tête dans la page littéraire, contes et cycle reportages pour le Corriere della Sera, pour lequel il travaillera jusqu’à 1942.
L’année 1940 est aussi celle dans laquelle il épouse Ennia Pallini et dans laquelle il est inscrit à l’Ordre des Journalistes.

Au mois de novembre 1941 il est publié son premier livre : La scoperta di Milano.
Au mois de juillet 1942 il est publié son second livre : Il destino si chiama Clotilde

Au mois d’octobre de l’année 1942 il subit sa première arrestation ; il est arrêté pour avoir diffamé Mussolini et son régime. Tout se passe après une grande cuite : Giovannino se retrouve dans la rue pendant la nuit et il dit ouvertement tout ce qu’il pense.
Ce cours lui coûta une nuit à la prison et, deux mois après, le rappel sous les drapeaux. Il part destiné à l’XI ème Artilleurs 1060 Bataillon de Alessandria.
Avec cet épisode il conclut ses importantes collaborations avec le Corriere della Sera et avec La Stampa.

Je suis arrêté en 1942 par les fascistes pour avoir communiqué au quartier Gustavo Modena, Ciro Menotti, Castelmorrone ce que je pensais dans ce moment de toute l’affaire.
Il s’agit d’un épisode peu honorable parce que, dans la nuit du 14 octobre 1942- après m’être rempli de eau-de-vie jusqu’aux yeux dans la maison de quelques amis -, pour retourner chez moi dans la rue Ciro Menotti qui est loin à peu près 800 mètres, j’emploie deux heures. Et pendant ces heures (de une heure à trois heures) j’hurle des choses que le jour après je retrouve enregistrées diligemment dans quatre feuilles de papier ministre que un important personnage d’un certain UPI (Office Politique d’Investigation) me montre dans son bureau dans la rue Pagano.

Précédent - Suivant

 

 

 

 

 

Guareschi (à gauche) avec les collègues de Bertoldo

Guareschi à 34 ans, 1942
Illustration: Guareschi prisonnier

Illustration: sentinelles à l’écoute